EMPLOI ENERGIE : 1 117 Offres d'emploi et de stage - 261 offres de formation - 82 166 membres
Formations énergie  Licence professionnelle Génie Climatique Lundi 21 août 2017

Licence professionnelle Génie Climatique

25/04/2016Formation IUT ALLIER

Réf. : ACTPAE01312

Retour à la liste

Localisation :

nc

Secteur :

Qualité, Sécurité, Amélioration

Région :

France

Date de début : Septembre
Date de début : Septembre Date de fin : NC.
Niveau d'étude requis :    Durée : 16 semaines de stage en entreprise

DESCRIPTION DE LA FORMATION

Chargé d'Affaires en Génie climatique

PRESENTATION

Objectifs

Le diplôme forme en un an des spécialistes de niveau II destinés à des fonctions
d'encadrement dans les secteurs relatifs au génie climatique (chauffage, climatisation, traitement
d'air, régulation, optimisation énergétique dans le secteur du bâtiment).

Le chargé d’affaires en génie climatique collabore avec l’architecte pour la définition du projet
jusqu’à la livraison du bâtiment, pour tout ce qui concerne le chauffage, la ventilation et la
climatisation. Dans le cadre de l’étude, à partir du cahier des charges, il dirige l’équipe qui conçoit les systèmes, établit les schémas et plans et chiffre le coût de travaux. Dans le cadre des travaux, à partir de l’étude, il dirige, planifie et organise le chantier. En complément, le chargé d’affaires a un rôle de négociateur : en amont pour la recherche de projets. Sensibilisé à l’environnement, il veille au respect des réglementations européennes et s’attache à la mise en oeuvre des énergies renouvelables.

L'aspect « management », clé de la formation, en constitue le tronc commun : communication et
projet - anglais, droit - économie - gestion, organisation - stratégie, vie professionnelle, stage industriel de 16 semaines. Les disciplines technologiques sont, quant à elles, propres à chaque spécialité à savoir : conception, gestion, maîtrise de l'énergie et projet pour la spécialité Génie Climatique.

Détail des enseignements

Le programme est composé de 9 unités d'enseignement (UE), comprenant des disciplines
technologiques spécifiques au génie climatique ainsi que des enseignements plus généraux sur
l'environnement professionnel d'un responsable de projets.

Le volume d'enseignement est de 585 h, assuré à 40% par des professionnels :

􀂃 475 h d'enseignements de septembre à janvier, dont le projet tutoré : UE 1 à UE 6
􀂃 16 semaines de stage de janvier à mai : UE 7
􀂃 110 h d'enseignements en juin, culture d'entreprise : UE 8 et 9

Stages et aménagements d'études

Stage de 16 semaines de fin janvier à mi-mai.

Compétences visées

􀂃 Conception, réalisation et gestion technique des installations de génie climatique,
􀂃 Management et animation d'équipe,
􀂃 Compétences économiques et commerciales : prospection, négociation et suivi d'une affaire.
A l’issue du stage plus de 50 % des étudiants ont une promesse d’embauche dont 30 % en CDI.


ADMISSION

Conditions d'accès

Être titulaire d'un BAC+2 (DUT, BTS, L2) dans les domaines de l'énergie ou du bâtiment.
La licence est également accessible en alternance dans le cadre de contrats de professionnalisation. Le recrutement s'effectue selon les mêmes modalités que pour les étudiants en formation initiale.

Possibilité de mettre en place une procédure de validation des acquis (VAE / VAP) si vous n’avez pas le niveau universitaire requis et/ou si vous souhaitez obtenir tout ou partie des modules qui
constituent le diplôme. Pour cela, il faut justifier d’au moins trois ans d’expérience professionnelle dans le domaine.

Inscription

Recrutement sur dossier. Candidature sur le portail http://candidature.univ-bpclermont.fr de
février à juin.

Une candidature est toutefois possible jusqu'en septembre mais ne sera examinée que dans la limite
des places disponibles.
ET APRES ?

Poursuite d'études

La formation destine les étudiants à une insertion professionnelle immédiate.

Débouchés professionnels

A l'issue de la licence professionnelle, les étudiants pourront intégrer le secteur du génie
climatique, majoritairement dans le secteur privé (bureau d'études thermique et fluides, entreprise
d'exécution). Le niveau d'emploi correspondant est agent de maîtrise ou cadre.

La durée moyenne de recherche du premier emploi est d'environ deux mois ; une proportion
importante de stage débouche sur un contrat en CDD ou CDI.

Métiers concernés :

􀂃 Bureau d'études (thermique du bâtiment),
􀂃 Entreprise d'exécution,
􀂃 Société d'exploitation et de maintenance,
􀂃 Distribution de matériel.
Devenir des diplômés (résultats de l'enquête sur les diplômés
2010-2011)

A la sortie de leur formation, 64% des étudiants ont reçu une offre d'emploi,
25% en CDI.
Un an après, 93% des diplômés ont un emploi, 82% en CDI.


POUR POSTULER


En naviguant sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour une navigation optimisée  Ok  En savoir plus